Entreprendre en franchise : interview d’un nouveau franchisé signataire L’atelier Papilles | L'atelier Papilles

Latest Posts

Entreprendre en franchise : interview d’un nouveau franchisé signataire L’atelier Papilles

Le développement du réseau bat son plein à L’atelier Papilles, de nouveaux franchisés rejoignent l’aventure et ensemble nous construisons avec enthousiasme leurs projets. Pour vous partager ce dynamisme, nous vous proposons de lire cette interview de Cyprien de Bary, tout nouveau signataire de L’atelier Papilles.

Bonjour Cyprien, peux-tu te présenter en quelques mots et nous parler de ton projet de reconversion en franchise avec L’atelier Papilles ?

Oui bien sûr, je m’appelle Cyprien, j’ai bientôt 40 ans et j’habite en région Parisienne avec ma femme et mes 3 enfants depuis une vingtaine d’années.

Après une carrière dans le secteur de l’informatique en tant que commercial, j’ai décidé de me reconvertir professionnellement pour apprendre un autre métier, un métier qui, pour moi, aurait plus de sens et serait un vrai challenge positif.

Pour mener à bien mon projet de reconversion, début 2021, j’ai choisi d’entreprendre en franchise avec L’atelier Papilles. À ce jour, nous sommes à la recherche d’un local pour y installer mon magasin dans la région d’Angers.

Pourquoi avoir fait le choix de la franchise pour une reconversion ?

Après un parcours de près de 15 ans en tant que commercial puis responsable commercial dans le domaine de l’informatique, j’ai réalisé que j’avais gravi les échelons et exploré de nombreuses opportunités… Mais je ne voyais plus vraiment de perspectives d’évolution. J’avais le sentiment d’avoir fait le tour de ce métier et je ressentais une envie grandissante de faire autre chose.

Après une remise en question et un coaching pour m’aider à y voir plus clair, très vite deux constats ont émergé : le projet de monter ma propre structure et faire un métier qui a du sens, d’autant plus en ces périodes de pandémie.

En effet, les confinements ont impacté mes choix puisqu’en plus de changer de secteur et de devenir indépendant, avec ma famille, nous avons décidé de quitter Paris pour nous installer en province.

C’est alors que la franchise est rapidement devenue une évidence. Ce modèle est un vrai tremplin pour les personnes comme moi qui souhaitent se reconvertir dans un métier au savoir-faire fort tout en devenant chef d’entreprise. Pouvoir réaliser un tel projet, s’entourer de professionnels du même secteur est ainsi très rassurant et encourageant.

Pourquoi avoir choisi le secteur de la boulangerie ?

Après avoir validé ce modèle, j’ai donc cherché le concept de franchise qui me correspondait. Services à la personne, immobilier, bâtiment… la franchise offre de nombreuses possibilités, mais c’est le secteur de la boulangerie qui a résonné en moi.

Tout d’abord, j’ai un vrai côté gourmand et j’aime le produit. Le pain est une évidence pour moi, dans ma culture familiale mais aussi dans le patrimoine français. Il y a une vraie histoire culturelle et gustative dans ce produit qui m’attire.

Par ailleurs, le modèle économique est très sain et le marché dynamique. La boulangerie est un lieu de vie incontournable et l’un des commerces de proximité les plus prisés.

J’ai donc creusé ce secteur et après avoir rencontré plusieurs franchiseurs, dont L’atelier Papilles, ce dernier est sorti du lot rapidement. En premier pour la diversité de son offre avec un équilibre très pertinent entre la boulangerie et la restauration-boulangère.

De plus, je me suis reconnu dans leurs valeurs, notamment dans la démarche d’Impact+ ainsi que la priorité donnée à la qualité qu’elle soit gustative, nutritive, visuelle ou encore sociétale.

Pour finir, l’état d’esprit entrepreneurial m’a également séduit. Le dynamisme du réseau, l’audace et la place laissée à la prise d’initiatives m’ont particulièrement intéressé. Par les engagements d’impacts positifs ainsi que le sens de l’innovation pour anticiper les tendances et les changements sociétaux, je me voyais construire mon projet avec L’atelier Papilles avec pour maîtres mots : la convivialité, la gourmandise et la proximité.

Peux-tu m’en dire plus sur ton choix de L’atelier Papilles ?

Lors de ma recherche d’un franchiseur, L’atelier Papilles s’est démarqué par la qualité de leur accueil et des interlocuteurs avec lesquels j’ai pu échanger par téléphone, en visio puis lors de rencontres physiques.

Pour moi, la réactivité ainsi que la cohérence entre leurs valeurs et leurs actions sont des éléments qui m’ont convaincu. Le réseau est engagé dans une démarche d’amélioration continue avec une vraie humilité, la transparence et la sincérité de mes interlocuteurs m’ont plu et j’ai eu envie de travailler avec eux.

Cet aspect humain était très important pour moi, je ne souhaitais pas simplement être un numéro dans un réseau, mais pouvoir construire une vraie relation franchiseur-franchisé. L’atelier Papilles a su me rassurer sur ce point, il y a un réel dialogue et une transparence entre franchiseur et franchisé notamment avec le principe des commissions.

De plus, L’atelier Papilles est une franchise en plein développement avec, à ce jour, des régions à conquérir. Ce facteur était également un critère de choix car je souhaitais pouvoir choisir le lieu d’installation de mon magasin et de ma future vie.

J’aime aussi la communication légère et décalée de L’atelier Papilles. Ce ton amusant qui encourage la proximité avec le client me plaît beaucoup.

Que penses-tu de l’esprit réseau d’une franchise ?

La franchise permet de rejoindre un modèle économique qui fonctionne et offre ainsi une grande sécurité lorsque l’on est entrepreneur mais la notion de réseau apporte bien plus que cette stabilité.

Ce qui m’a le plus attiré dans ce concept c’est le fait d’être à la fois indépendant tout en ayant des pairs, que sont les autres franchisés, avec qui l’on peut échanger que ce soit pour des conseils, partager les réussites et surmonter les difficultés.

La construction d’une vraie relation franchiseur-franchisé est également une grande richesse pour développer ensemble un business durable et rentable.

Quels sont tes projets et ambitions ?

Mon objectif est d’avoir signé un local d’ici la fin de l’année pour mener les travaux rapidement, recruter mes futurs collaborateurs avec l’aide des experts de L’atelier Papilles et ouvrir mon magasin au premier semestre 2022.

J’apprends au fur et à mesure de l’aventure, mais à terme je souhaite devenir multi-franchisé avec le développement de plusieurs points de vente dans la région.

J’ai beaucoup d’idées pour le développement futur de mon magasin, pour croître le concept… ainsi il m’était important de trouver un franchiseur qui apprécie l’audace et encourage les projets communs.

Quels conseils donnerais-tu à tous ceux intéressés par la franchise ?

J’ai encore une toute jeune expérience dans ce domaine, mais la franchise offre un réel soutien lors d’un projet entrepreneurial.

Ce que je peux conseiller c’est d’échanger avec un maximum de membres de réseaux de franchises car le plus important c’est de se sentir à l’aise.

Être en phase avec ses interlocuteurs, partager les valeurs, se projeter à leurs côtés sont des critères clés et ce sont ces derniers qui m’ont convaincu. Lors des discussions avec les membres de L’atelier Papilles, il y avait une vraie cohérence, une âme qui s’en dégageait et je me sentais en confiance.

Ce sont les gens qui font la franchise avant tout donc il faut se sentir à l’aise avec eux afin de construire ensemble l’histoire du réseau.

Merci Cyprien d’avoir répondu à toutes nos questions et nous te souhaitons une très belle aventure avec L’atelier Papilles ! Si vous aussi vous envisagez une reconversion, la franchise peut être une bonne solution pour vous. N’hésitez pas à nous contacter pour parler de votre projet !

Leave a Reply

Your email address will not be published.